Mardi 02 août 2022

Juillet 2022 – PERFORMANCES DES INDICES POUR PRODUITS STRUCTURÉS

Bilan du mois Juillet 2022 : un mois chargé d’annonces.

g

Les chiffres du mois :

p

1€ = 1$

C’est la première fois depuis le 15 juillet 2002

qu’il y a une parité entre l’euro et le dollars.

j

source : Reuters / Courbe Euro – Dollar de 2002 à 2022


g

g

Le résumé du mois

g

Parité euro/dollar : 

Phénomène historique depuis 2002, l’euro a atteint la parité avec le dollar le 12 juillet dernier.

Cette dépréciation soudaine et importante de l’euro face au dollar s’explique en partie en raison de nombreux chocs macroéconomiques qui ont affaibli cette devise. Comme avec le conflit ukrainien, qui fut l’un des facteurs déclencheur d’une forte inflation d’une zone euro bien trop dépendante des importations de gaz et de pétrole en provenance de la Russie. Mais cette dégradation ne touche que l’euro face au dollar et non face aux autres monnaies. En effet, ce n’est pas tant l’euro qui faiblit, mais le dollar qui se renforce en raison des nombreuses augmentations des taux directeurs de la FED. L’inflation américaine atteignant des niveaux inégalés depuis plus de 40 ans, du fait notamment des nombreux plans de relance menés par Joe Biden.

g

Résilience des marchés : 

Tirant des enseignements de la crise sanitaire, les marchés financiers ont su démontrer une résilience remarquable face au contexte économique tendu de cet été, avec en toile de fond le conflit ukrainien et les prétentions de la Chine envers Taiwan.

L’hypothèse d’un conflit généralisé n’a jamais été aussi tangible depuis la guerre froide. Sans oublier l’économie américaine qui est officiellement entrée en récession en enregistrant sur deux trimestres de suite une baisse de la croissance de leur PIB. Au vu de ces informations nous étions donc en droit d’attendre une forte baisse des marchés financiers. Cependant ce ne fut pas le cas, le CAC 40 enregistrant rien que sur le mois de juillet une hausse de 8,7% similaire à celle de près de 8% enregistrée sur le S&P 500.

p

Remontée de taux en zone euro : 

Juillet marque également un tournant pour la zone euro, avec la décision de la banque centrale européenne d’augmenter ses taux directeurs de 50 points de base. Une première depuis plus de 10 ans.

Cette décision représente une fracture vis-à-vis de l’ère Draghi et marque la fin de « l’argent gratuit ». La France – qui jusque-là empruntait à 0% – doit désormais payer 2,2%. Cette hausse des taux retranscrit bien le désir de la BCE de lutter contre la forte hausse du taux d’inflation annuel dans la zone euro estimé à 8,6% en juin. Mais cette annonce représente également un changement de paradigme, la BCE qui, par le passé, annonçait l’amplitude de ses hausses de taux adopte désormais le mode opératoire de la Banque Nationale Suisse, qui elle, procède à des hausses de taux surprises.

p

L’Italie, un danger pour la zone euro 

La zone euro est sur le qui-vive, la situation critique de l’Italie peut à tout moment faire replonger la zone euro dans une récession.  L’augmentation des taux directeurs par la BCE pourrait bien pousser certains états membres vers la faillite du fait de leur haut taux d’endettement.

L’Italie deuxième pays le plus endetté de la zone euro derrière la Grèce fait peser une épée de Damoclès sur celle-ci. Le pays pourrait ne plus avoir la capacité de rembourser sa dette en raison de l’augmentation de son taux d’emprunt. Une situation similaire à celle observée en 2012 est alors envisageable avec le cas de la Grèce.

L’augmentation des taux laisse planer le risque d’une fragmentation des taux d’emprunt venant alors détériorer les conditions d’emprunt de pays déjà en difficulté comme l’Italie.

p

Ralentissement des IPO  

À la suite de la publication du rapport EY mentionnant que depuis janvier 2022, le nombre de premières cotations a été divisé par 2 par rapport à 2021. L’instabilité de la situation économique dû à la guerre en Ukraine, mais aussi à cause de l’inflation historique, sans oublier l’augmentation des taux directeurs pousse à la porte les investisseurs. De plus, l’engouement des SPAC étant retombé, les introductions en bourse ont plongé à Wall Street. Le nombre de sociétés ainsi que les montants levés ont été divisés par 2 passant respectivement de 1171 à 630 et de 227 milliards à 95 milliards.

g

g

g

Les chiffres du mois

g

Résultat du mois de juillet : un CAC 40 à 6448.50 points au 29/07/2022, soit une hausse de 8.87% sur le mois.

g

Parmi les indices sponsorisés, les valeurs sont en hausse avec une moyenne mensuelle des performances de 7.54%.

g

La catégorie des indices sponsorisés « thématiques » affiche une performance moyenne mensuelle en hausse de 6.82%.

g

Les indices ISR sont en hausse sur le mois de mars avec une moyenne des performances à 7.16%.

g

P

Retrouvez chaque mois l’évolution de tous les indices sur le blog EAVEST.

.

Nous sommes à votre disposition pour aller plus loin dans l’analyse de ces sous-jacents et vous accompagner dans la création de vos produits sur mesure !

g

g

Retrouvez notre analyse du mois précédent sur le lien suivant :Juin 2022 – PERFORMANCE DES INDICES POUR PRODUITS STRUCTURÉS | Produits structurés et alternatifs (eavest.fr)

.

L’équipe EAVEST

.


Les indices ici évoqués sont purement systématiques, sans aucune contribution discrétionnaire d’aucunes parties.

Les règles des indices sont accessibles au public.

Sources : Refinitiv / Investeam / Les Echos


Avertissement de STOXX

STOXX et ses Concédants ne soutiennent, ne garantissent, ne vendent ni ne promeuvent en aucune façon les valeurs ou les titres financiers ou les options ou toute autre appellation technique basées sur les Indices et déclinent toute responsabilité liée au négoce des produits ou services basés sur les Indices.

Avertissement de l’indice CAC 40®

Euronext Paris S.A. détient tous droits de propriété relatifs à l’Indice. Euronext Paris S.A., ainsi que toute filiale directe ou indirecte, ne se portent garantes, n’approuvent, ou ne sont concernées en aucune manière par l’émission et l’offre de produit. Euronext Paris S.A., ainsi que toute filiale directe ou indirecte, ne seront pas tenues responsables vis-à-vis des tiers en cas d’inexactitude des données sur lesquelles est basé l’Indice, de faute, d’erreur ou d’omission concernant le calcul ou la diffusion de l’Indice, ou au titre de son utilisation dans le cadre d’une émission et d’une offre. L’Indice est accessible sur le site d’Euronext (www.euronext.com), ainsi que sur différents sites d’informations financières. « CAC 40® » et « CAC® » sont des marques déposées par Euronext Paris SA, filiale d’Euronext N.V.

Avertissement de SOLACTIVE

Solactive n’offre aucune garantie ni assurance, expresse ou implicite, concernant les résultats de l’utilisation de l’Indice et/ou de la marque de l’Indice ou de la valeur de l’Indice à un moment quelconque ou en quelque autre circonstance. Solactive AG met tout en oeuvre pour garantir l’exactitude du calcul de l’Indice. Solactive AG n’est pas tenue, quelles que soient ses obligations vis-à-vis de l’Emetteur, d’informer les tiers, y compris et sans s’y limiter les investisseurs et/ou les intermédiaires financiers de l’instrument financier, de toute erreur dans l’Indice. Aucune publication de l’Indice par Solactive AG, ni son utilisation au titre de l’instrument financier dans le cadre d’une licence de l’Indice ou de la marque de l’Indice, ne constitue une recommandation de Solactive AG d’investir dans le dit instrument financier ou ne représente d’une quelconque manière une assurance ou une opinion de Solactive AG à l’égard de tout investissement dans cet instrument financier. La présente décharge de responsabilité est fournie à titre exclusivement informatif et constitue une traduction libre de la décharge de responsabilité originale prévue par Solactive AG. Elle ne saurait en aucun cas engager Solactive AG. Seule la version originale en anglais fait foi. Pour toute information sur les indices Solactive, merci de consulter le site internet http://www.solactive.com.

Avertissement de MSCI

Les indices MSCI sont la propriété exclusive de MSCI Inc. (“MSCI”). Les instruments financiers basés sur les indices MSCI  ne sont en aucune façon sponsorisés, avalisés, vendus ou promus par MSCI, ni par aucune des entités impliquées dans l’établissement des indices MSCI. Aucun acheteur, vendeur ou détenteur de ces instruments financiers, ou toute autre personne ou entité, ne doivent utiliser ou se référer à un nom commercial ou à une marque MSCI dans le but de parrainer, endosser, commercialiser ou promouvoir ces instruments financiers sans avoir contacté préalablement MSCI afin d’obtenir son autorisation. En aucun cas, toute personne ou entité ne peut prétendre à aucune affiliation avec MSCI sans l’autorisation écrite préalable de MSCI.

POUR PLUS D’ANALYSE SUR LES PRODUITS STRUCTURES,

CONTACTEZ-NOUS !

contact@eavest.com

  • Partager cet article