Mardi 05 avril 2022

Mars 2022 – PERFORMANCE DES INDICES POUR PRODUITS STRUCTURES

Bilan du mois de mars 2022 : Une clôture trimestrielle qui s’affranchit de toutes les prévisions.

Guerre en Europe

g

Le retour de la guerre sur le territoire Européen aura été le principal fil conducteur des marchés financiers en ce début d’année 2022. Entre bombardements destructeurs et pourparlers diplomatiques pour construire une paix durable, le contexte géopolitique a pris une place prépondérante dans l’appréhension  des marchés par les investisseurs. Les sanctions imposées par l’Occident ont aussi joué un rôle important dans l’évolution des cours de certaines valeurs, à l’instar du secteur de l’énergie et du secteur bancaire.

g

Inflation historique

g

Comment faire un bilan de ce début d’année sans parler de l’inflation ?

Des chiffres vertigineux et historiques ont rythmé l’actualité économique et financière de ces derniers mois. Le taux d’inflation dans la zone euro a battu un nouveau record en mars, à 7,5 % sur un an. En tête de liste l’incontournable secteur de l’énergie : les tarifs de celui-ci, vivifiés par le cours du pétrole, ont bondi de 44,7 % sur un an en mars, après + 32 % en février. Le secteur des matières premières a enregistré lui aussi une envolée de ses valeurs et plus particulièrement celle du blé. En conséquence, la progression des prix de l’alimentation s’est accélérée le mois dernier, à 5 %, après 4,2 % en février.

h

Dilemme des Banques Centrales

g

L’orientation de la politique monétaire des grandes banques centrales est un élément qui joue un rôle majeur dans les prises de position des investisseurs. Face à l’envolée de l’inflation, les banques centrales se retrouvent confrontées à une série d’objectifs qui semblent irréconciliables.  Il s’agit bien sûr de la lutte contre l’inflation qui pèse sur leur pouvoir d’achat, mais aussi, celle contre l’instabilité financière, la prévention des crises de la dette, du soutien aux créations d’emplois et à l’investissement dans la transition énergétique. Le resserrement de la politique monétaire par le biais d’une hausse des taux successive devra être inévitablement opérée en tant que principal levier de lutte contre la hausse des prix, sans pour autant avoir un impact trop brusque sur les marchés financiers. La banque centrale américaine a entamé ce mois-ci sa 1ère hausse de taux à hauteur de 0.25%.

g

Prémices d’une récession

g

Après avoir anticipé un éventuel cycle de stagflation sur l’économie mondial, voilà que de plus en plus d’analystes envisagent un cycle de récession dans les mois à venir. L’embargo instauré par les pays Occidentaux sur les énergies Russes pourrait impacter significativement la croissance économique de certains pays européens comme l’Allemagne. Le cap symbolique des 100$ sur le cours du baril de pétrole, franchi avec vigueur dans un premier temps, est problématique notamment pour les pays très industrialisés. Une dégradation de la conjoncture économique à court terme peut être une nouvelle fois interprétée par l’inversion de la courbe des taux. En effet, les obligations d’état américaines à court terme dépassent désormais le taux des obligations d’état à dix ans en ce mois de mars. Même si ce signal est à interpréter avec prudence, il laisse présager un cycle de récession économique  malgré la robustesse du marché du travail et la force de l’économie américaine d’après les propos de Monsieur Powell, président de la Réserve Fédérale Américaine.

g

Marché des changes

g

Franc suisse, dollar et yen japonais sont les grands gagnants de cette guerre sur le marché des changes. Avec leur aspect de valeur refuge, les mouvements de capitaux sur le Forex se sont dirigés vers ces devises. Ce qui se passe, c’est que les investisseurs extra-européens se désengagent massivement de tous les actifs en euros. Cela vaut pour la monnaie unique. Néanmoins l’hégémonie du dollar, monnaie de référence dans le commerce internationale, commence à s’effriter. Les sanctions contre la Russie ont eu comme conséquence une fragmentation mondiale de la monnaie. L’Etat américain mine le dollar avec l’inflation et en réduit encore la fiabilité avec les sanctions. Le cours du Rouble a lui aussi souffert en ce début d’année.

Résultat du mois de mars : un CAC 40 à 6659.87 points au 31/03/2022, soit une hausse de +0.02%sur le mois.

g

Parmi les indices sponsorisés, les valeurs sont en baisse avec une moyenne mensuelle des performances de –1.01%.

g

La catégorie des indices sponsorisés « thématiques » affiche une performance moyenne mensuelle en hausse de +0.38%.

g

Les indices ISR sont en baisse sur le mois de mars avec une moyenne des performances à -4.09%.

g

.

Retrouvez chaque mois l’évolution de tous les indices sur le blog EAVEST.

.

Nous sommes à votre disposition pour aller plus loin dans l’analyse de ces sous-jacents et vous accompagner dans la création de vos produits sur mesure !

g

g

Retrouvez notre analyse du mois précédent sur le lien suivant : Février 2022 – Performance des indices pour produits structurés | Produits structurés et alternatifs (eavest.fr)

.

L’équipe EAVEST

.


Les indices ici évoqués sont purement systématiques, sans aucune contribution discrétionnaire d’aucunes parties.

Les règles des indices sont accessibles au public.

Sources : Refinitiv / Investeam / Les Echos


Avertissement de STOXX

STOXX et ses Concédants ne soutiennent, ne garantissent, ne vendent ni ne promeuvent en aucune façon les valeurs ou les titres financiers ou les options ou toute autre appellation technique basées sur les Indices et déclinent toute responsabilité liée au négoce des produits ou services basés sur les Indices.

Avertissement de l’indice CAC 40®

Euronext Paris S.A. détient tous droits de propriété relatifs à l’Indice. Euronext Paris S.A., ainsi que toute filiale directe ou indirecte, ne se portent garantes, n’approuvent, ou ne sont concernées en aucune manière par l’émission et l’offre de produit. Euronext Paris S.A., ainsi que toute filiale directe ou indirecte, ne seront pas tenues responsables vis-à-vis des tiers en cas d’inexactitude des données sur lesquelles est basé l’Indice, de faute, d’erreur ou d’omission concernant le calcul ou la diffusion de l’Indice, ou au titre de son utilisation dans le cadre d’une émission et d’une offre. L’Indice est accessible sur le site d’Euronext (www.euronext.com), ainsi que sur différents sites d’informations financières. « CAC 40® » et « CAC® » sont des marques déposées par Euronext Paris SA, filiale d’Euronext N.V.

Avertissement de SOLACTIVE

Solactive n’offre aucune garantie ni assurance, expresse ou implicite, concernant les résultats de l’utilisation de l’Indice et/ou de la marque de l’Indice ou de la valeur de l’Indice à un moment quelconque ou en quelque autre circonstance. Solactive AG met tout en oeuvre pour garantir l’exactitude du calcul de l’Indice. Solactive AG n’est pas tenue, quelles que soient ses obligations vis-à-vis de l’Emetteur, d’informer les tiers, y compris et sans s’y limiter les investisseurs et/ou les intermédiaires financiers de l’instrument financier, de toute erreur dans l’Indice. Aucune publication de l’Indice par Solactive AG, ni son utilisation au titre de l’instrument financier dans le cadre d’une licence de l’Indice ou de la marque de l’Indice, ne constitue une recommandation de Solactive AG d’investir dans le dit instrument financier ou ne représente d’une quelconque manière une assurance ou une opinion de Solactive AG à l’égard de tout investissement dans cet instrument financier. La présente décharge de responsabilité est fournie à titre exclusivement informatif et constitue une traduction libre de la décharge de responsabilité originale prévue par Solactive AG. Elle ne saurait en aucun cas engager Solactive AG. Seule la version originale en anglais fait foi. Pour toute information sur les indices Solactive, merci de consulter le site internet http://www.solactive.com.

Avertissement de MSCI

Les indices MSCI sont la propriété exclusive de MSCI Inc. (“MSCI”). Les instruments financiers basés sur les indices MSCI  ne sont en aucune façon sponsorisés, avalisés, vendus ou promus par MSCI, ni par aucune des entités impliquées dans l’établissement des indices MSCI. Aucun acheteur, vendeur ou détenteur de ces instruments financiers, ou toute autre personne ou entité, ne doivent utiliser ou se référer à un nom commercial ou à une marque MSCI dans le but de parrainer, endosser, commercialiser ou promouvoir ces instruments financiers sans avoir contacté préalablement MSCI afin d’obtenir son autorisation. En aucun cas, toute personne ou entité ne peut prétendre à aucune affiliation avec MSCI sans l’autorisation écrite préalable de MSCI.

POUR PLUS D’ANALYSE SUR LES PRODUITS STRUCTURES,

CONTACTEZ-NOUS !

contact@eavest.com

  • Partager cet article